Des dents affectées par la carie

Carie dentaire : évolution et traitements

La carie dentaire est sans contredit l’affection qu’on traite chez le dentiste qui est la plus connue. Néanmoins, la façon dont elle prend naissance sur la dentition, ses stades d’évolution et ses effets sur la santé des dents sont moins bien connus. Nos dentistes d’Anjou et leur équipe ont donc préparé cet article afin de vous offrir des informations importantes sur le sujet.

 

Comment la carie dentaire apparaît-elle ?

La carie dentaire résulte de l’action des bactéries qui se trouve dans la plaque dentaire, soit à la surface des dents. En se nourrissant des résidus sucrés qui proviennent des aliments et boissons qu’on consomme, les bactéries produisent des acides. Bien que nos dents soient résistantes, elles demeurent vulnérables à l’attaque de ces acides. Ces dernières peuvent en effet dégrader l’émail dentaire (couche extérieure protectrice des dents) jusqu’à entrainer la formation de petits trous à la surface des dents : ce sont les caries.

 

La carie dentaire : une affection bénigne, mais…

La carie dentaire est le problème de santé le plus répandu dans le monde, après le rhume. En effet, rares sont les personnes qui n’auront jamais de carie au cours de leur vie. Pour cette raison, elle est trop souvent considérée comme une affection bénigne.

 

Bien qu’il soit vrai qu’une carie qui se trouve à un stade précoce de développement est pratiquement sans danger et qu’elle est facile à traiter, on ne peut pas en dire autant pour une carie qui s’est étendue… En effet en l’absence de traitement, une carie s’étend jusqu’à affecter chaque partie de la dent. Après un certain temps, les bactéries peuvent se rendre jusqu’à la pulpe dentaire et entrainer son infection. Un traitement de canal est alors requis pour nettoyer le canal dentaire et pour éliminer l’infection. Dans les cas plus sérieux, la prolifération des bactéries au niveau de la pulpe peut aller jusqu’à entrainer la nécrose du nerf dentaire. La dent doit alors être extraite. De plus, les caries non traitées peuvent être à l’origine de la formation d’un abcès, soit une infection se trouvant à un stade avancé et qui s’accompagne d’une accumulation de pus et de vives douleurs. Un abcès représente une urgence dentaire qui doit être traitée dans de brefs délais.

 

Évolution et traitements associés

Pour vous aider à y voir plus clair dans les différents stades d’évolution des caries, nous énumérons ci-dessous leurs différents stades ainsi que les traitements dentaires qui y sont associés :

  • L’émail est touché : lorsque la carie se forme, il n’y a que l’émail dentaire qui est touché. À ce stade, un plombage permet d’enrayer la prolifération des bactéries et de protéger l’espace dans la dent où la carie s’est formée. La carie est alors indolore et ne peut être décelée que par un dentiste.
  • La dentine est touchée : la dentine se trouve sous l’émail et représente le plus gros de la masse de nos dents. Lorsque la carie atteint la dentine, la dent peut devenir plus sensible au chaud et au froid (toutefois, elle peut demeurer indolore). À ce stade, un plombage suffit généralement pour traiter la carie.
  • La pulpe est infectée : lorsque la carie atteint la pulpe, cette dernière s’infecte. Cela se traduit souvent par des douleurs plus vives et lancinantes au niveau de la dent qui est atteinte. Il faut alors recourir à un traitement de canal pour éliminer l’infection, puis à un plombage pour refermer l’espace laissé par la carie et par la procédure. Dans certains cas, la mise en place d’une couronne est nécessaire pour protéger la dent si elle a perdu beaucoup de sa structure naturelle.
  • La nécrose du nerf dentaire : lorsque la carie atteint la pulpe et qu’elle n’est pas traitée, cela peut entrainer la nécrose (mort) des tissus pulpaires et du nerf de la dent. À ce stade, le dentiste n’a d’autre choix que d’extraire la dent et de la remplacer.

 

Pour le diagnostic précoce des caries, voyez votre dentiste

Les examens dentaires réguliers, réalisés lors des visites de routine, sont le seul moyen pour votre dentiste pour dépister et diagnostiquer les caries alors qu’elles se trouvent à un stade précoce. Sans examen, une carie risque fortement de passer inaperçue et de s’étendre lentement, jusqu’à compromettre la viabilité de la dent qu’elle touche. Ainsi, assurez-vous de voir votre dentiste selon la fréquence recommandée (tous les 6 à 12 mois). Prenez dès maintenant rendez-vous avec nos dentistes à Anjou